L’Initiative Mondiale pour l’Afrique occidentale, centrale et australe (GI WACAF)

Lancée en 2006, l’Initiative Mondiale pour l’Afrique Occidentale, Centrale et Australe (GI WACAF) est une coopération entre l’Organisation maritime internationale (OMI) et l’IPIECA, association mondiale d’études des questions environnementales et sociales du secteur pétrolier, pour renforcer la capacité des pays partenaires à se préparer et à lutter en matière de pollution par les hydrocarbures.

L’objectif du Projet GI WACAF est de développer et consolider les capacités de préparation et de lutte contre les déversements d’hydrocarbures de 22 pays d’Afrique occidentale, centrale et australe. Le Projet s’inscrit ainsi dans l’esprit des dispositions énoncées par la Convention Internationale de 1990 sur la préparation, la lutte et la coopération en matière de pollution par les hydrocarbures (Convention OPRC 90).

Pour remplir sa mission, le Projet GI WACAF met au point et organise des ateliers, séminaires et exercices dont l’objectif est de communiquer sur les bonnes pratiques existantes dans tous les aspects de la préparation et de la lutte, en s’appuyant sur l’expertise et l’expérience provenant des gouvernements, de l’industrie et d’autres organisations exerçant dans ce secteur spécialisé. Pour préparer et mettre en œuvre ces activités, le Projet s’appuie sur un réseau dédié de points focaux issus des autorités nationales compétentes et des bureaux locaux de l’industrie pétrolière. La promotion de la coopération entre les différentes agences gouvernementales concernées, l’industrie pétrolière et l’ensemble des parties prenantes à l’échelle nationale, régionale et internationale est une composante clé du Projet lors de ces activités.

Le Projet GI WACAF est soutenu et financé par l’OMI et 7 compagnies pétrolières membres de l’IPIECA, à savoir BP, Chevron, ExxonMobil, Eni, Shell, Total et Woodside. Plus d’information est disponible sur le site web du Projet.