Les principaux indicateurs de performance du Projet GI WACAF

En utilisant les informations fournies par chaque pays, il a été possible de définir le niveau de capacité de lutte dans la région d’Afrique Occidentale, Centrale et Australe. Ces données ont été initialement collectées en 2006 afin d’établir un point de référence. Elles ont depuis fait l’objet d’un suivi et de plusieurs mises à jour (la dernière datant de 2015) afin d’évaluer les progrès et les améliorations:

  1. Désignation de l’autorité responsable: Le pays a mis en place un système de désignation de l’autorité nationale en charge des questions relatives à la préparation aux déversements d’hydrocarbures
  2. Législation: Le pays a ratifié la Convention OPRC 1990
  3. Plan National d’Intervention d’Urgence: Le pays possède un PNIU validé
  4. Accords régionaux: Le pays a mis en place des accords régionaux, sous-régionaux ou bilatéraux relatifs à la coopération dans la lutte contre les déversements d’hydrocarbures
  5. Formation et Exercice: Le pays a organisé des formations et des exercices pour se préparer à la lutte contre les déversements d’hydrocarbures
  6. Ressources nationales: Le pays possède les équipements et les ressources adéquates pour faire face aux déversements d’hydrocarbures

Par rapport à 2006, les résultats de 2015 montrent une amélioration significative des capacités globales de lutte contre les déversements accidentels d’hydrocarbures dans la région.